L’ancien CEO de VCE, Praveen Akkiraju, qui a quitté le spécialiste des infrastructures convergées début 2016, parie aujourd’hui sur le marché en forte croissance du software defined WAN nous apprend CRN. Celui qui fut aussi un temps directeur général de la division Enterprise Networking & Cloud infrastructure de Cisco prend en effet la tête de Viptela qui précisons-le, a adopté une stratégie de vente exclusivement indirecte.

« J’ai vu dans Viptela l’opportunité de mener la seconde vague de rupture dans l’espace du software defined networking », a expliqué l’intéressé à nos confrères. « Au cours des cinq prochaines années, le vrai problème à résoudre sera comment aider les clients à migrer vers le cloud – applications, utilisateurs, connectivité – et je vois Viptela ainsi que cette vague de technologies particulières jouer un rôle décisif dans ce domaine. 2017 est l’année du software defined WAN. »

IDC estime que le marché du SD-WAN devrait atteindre 6 milliards de dollars en 2020 et bénéficier d’ici-là d’une croissance annuelle moyenne supérieure à 90%.

Fondée en 2014, Vipetla était jusqu’à présent dirigée par son fondateur Amir Khan, un ancien dirigeant de Juniper Networks et de Cisco. Ce dernier continuera a jouer un rôle important dans la jeune pousse en tant que président et membre du conseil d’administration.

Viptela fournit une technologie SD-WAN qui virtualise les infrastructures WAN. Elle permet aux clients de bâtir des WAN économiques et agnostiques en matière de transport. La start-up revendique plusieurs milliers de sites déployés par plus de 25 entreprises du Fortune 500. Verizon et Singtel utilisent sa technologie pour offrir des services de SD-WAN. Plus de 15.000 de ses routeurs vEdge SD-WAN seraient opérationnels dans le monde entier.

Côté distribution, Praveen Akkiraju a expliqué à CRN qu’il allait capitaliser sur son expérience acquise chez VCE et Cisco. « Je crois fermement dans une approche basée sur le partenariat, particulièrement lorsqu’il s’agit d’une start-up. La communauté de partenaires est comme de l’oxygène. Nous avons besoin de ses conseils. Nous avons besoins de ses retours afin de pouvoir bâtir, progresser, avancer et partir en chasse sur ce marché qui nous offre de nombreuses opportunités. »

Source : écrit par Dirk Basyn Channel News

Laisser un commentaire