Le SD-WAN est une nouvelle forme de gestion des réseaux privés et d’accès à Internet. Il permet de doper la performance et la sécurité d’un seul réseau opérateur propriétaire en utilisant au mieux la totalité des moyens de télécommunication disponibles. En France, le jeune opérateur Sayse propose d’installer ce type d’architecture depuis début 2014. Il affiche déjà de solides références telles que Total, Vinci, Mango ou Orpi. Fin septembre, il a bouclé un tour d’amorçage de 1 M€ en s’ouvrant à la holding d’investissement Midland Partners, créée par un ancien de Merrill Lynch, Pierre Belman. « Cela va nous permettre de répondre encore mieux aux nombreuses demandes de déploiement de nos clients, de renforcer notre leadership et de préserver notre longueur d’avance technologique face aux acteurs américains et indiens » détaille le fondateur Benoît Huard. Sayse revendique avoir fait migrer plus cent réseaux multi-établissements en 2016. Et il compte bien doubler sa capacité d’action cette année. Tout cela en poursuivant le développement de son programme de recherche « SDx », qui permet un arbitrage intelligent entre les différents réseaux disponibles sur chacun des sites des clients. Selon Gartner, le marché du SD-WAN représentera près de 6 Md$ à horizon 2020

Laisser un commentaire