L’étude priorités IT 2017 réalisée par Techtarget auprès de plus de 1600 entreprises en Europe, dont 191 en France, montre l’appétit des entreprises pour de meilleurs VPN et une meilleure connectivité de leurs agences et filiales. Mais elle met aussi en lumière un certain conservatisme.

La récente étude « Priorités IT » réalisée par TechTarget (la maison mère du MagIT) en France et à travers l’Europe met en lumière les principaux projets qu’entendent mener les entreprises interrogées au cours de l’année 2017. Cette année, 1672 décideurs IT, lecteurs des différentes publications du groupe en Europe (ComputerWeekly en Angleterre ; SearchNetworking, SearchSecurity, SearchStorage ou Search DataCenter en Allemagne ; LeMagIT en France ; etc.) ont répondu au questionnaire qui leur a été adressé, dont 191 en France.

Pour la partie réseau, les réponses mettent en lumière des préoccupations très terre à terre qui se préoccupent finalement assez peu des grandes tendances technologiques émergentes sur le marché. En tête des préoccupations des responsables interrogés figurent par exemple les projets de refonte de VPN et d’amélioration de la connectivité des agences et des filiales, des projets en matière d’administration et de gestion de réseau et des projets d’optimisation WAN et de gestion de la performance applicative.

Ce Top 5 est, somme toute, très traditionnel. Une thématique récente, comme la virtualisation de réseau, n’apparaît ainsi qu’au 7e rang avec 13, 9 % des répondants qui en font une priorité pour 2017. A ce propos on peut souligner, et c’est assez rare pour être mentionné, que 11,9 % des répondants français ont un projet autour de VMware NSX, contre 9,8 % des répondants à l’échelle européenne. Le SDN n’apparaît qu’en 14eposition tandis que le SD-WAN clôture le classement avec 4,2 % des personnes interrogées déclarant les projets SD-WAN comme une priorité de leur entreprise — ce chiffre est de 11,2 % à l’échelle européenne, soit près de trois fois plus que dans l’hexagone.

Ce peu d’intérêt des entreprises françaises pour le SD-WAN est d’autant plus étonnant que les projets de VPN sont cités par 25 % des répondants et que les projets de connectivité des agences et filiales sont cités comme une priorité par 20,8 % des répondants français. Or les technologies SD-WAN sont sans doute l’une des façons les plus séduisantes de donner plus d’agilité aux VPN d’entreprise.

Les priorités IT des entreprises en matière de réseau (en France et en EMEA)

De manière générale, l’intérêt des répondants français pour les technologies émergentes en matière de réseau et bien moindre que celui des répondants à l’échelle européenne. Il s’agit d’une tendance assez usuelle, qui reflète la prudence (voire le conservatisme) des équipes réseau en France. Une prudence dont on se demande si elle peut être durable, tant la pression augmente dans les organisations pour accroître l’agilité du SI

Réseaux Wi-Fi : une priorité, mais moins qu’ailleurs en Europe

Le conservatisme français en matière de réseaux s’illustre un peu plus, lorsque l’on regarde les projets  Wi-Fi des entreprises françaises et qu’on les compare aux projets des sociétés européennes. À l’échelle hexagonale, un tiers des entreprises prévoient d’étendre leurs réseaux Wi-Fi existants, tandis que 20,8 % prévoient d’en améliorer les débits via une mise à jour des équipements en place. En Europe, ces chiffres sont respectivement de 38,3 % et de 33,2 %.

Cette disparité peut en partie s’expliquer par les priorités applicatives des entreprises. Ainsi, à l’échelle européenne, 38,6 % des entreprises prévoient de déployer des applications mobiles d’entreprise. Ce chiffre n’est que de 13,3 % en France. Pareil pour les applications IoT d’entreprise : 25,1 % des entreprises prévoient de déployer des équipements IoT en Europe, alors que seules 16,7 % des entreprises françaises en font une priorité. La transformation numérique a de beaux jours devant elle…

Source : Le Mag It

Laisser un commentaire