La technologie SDN (Software-defined networking) a déjà fait son entrée au sein du datacenter, apportant avec elle l’agilité et la réactivité dont les datacenters avaient besoin pour répondre aux exigences du Cloud. Aujourd’hui, c’est au tour des WANs (Wide Area Networks) d’adopter la technologie SDN. Et d’après IDC, ce marché du SD-WAN devrait avoisiner les 6 milliards de dollars d’ici 2020 avec une croissance annuelle moyenne de plus de 90 %.

L’usage croissant des logiciels SaaS et la multiplication des accès mobiles ont accéléré les progrès des technologies WAN. Dans son dernier rapport, IDC précise d’ailleurs que les revenus du SD-WAN ont avoisiné les 225 millions de dollars l’an dernier et progresseront à un rythme soutenu d’ici 2020 pour atteindre les 6 milliards de dollars.

Le SD-WAN offre, en effet, de nombreux avantages tant en termes de flexibilité, d’agilité, de coûts et de performances.  VeloCloud, Viptela, CloudGenix, Cybera, Versa et Talari font partie des principaux acteurs du marché. IDC pense que d’ici l’an prochain, de 15 à 20 fournisseurs devraient lancer des services SD-WAN, adossés à leurs offres MPLS. Les équipementiers réseau comme Cisco, Riverbed et Nuage Networks, mais aussi Citrix et Silver Peak devraient également jouer un rôle important dans ce secteur.

Le marché devrait ainsi avoisiner les 600 millions de dollars cette année, les 1,4 milliard en 2017 et les 2,6 milliards d’ici 2018.

Source : InfoDSI

Laisser un commentaire