La digitalisation de l’économie se traduit immanquablement par une dépendance accrue au cloud et aux applications hébergées. Ainsi, selon une étude réalisée par CapGemini, plus de 20 % des nouvelles applications des entreprises de pointe seront cloud-native. L’intérêt pour le SD-WAN s’accélère, puisqu’il permet à l’ensemble des utilisateurs d’une organisations possédant des filiales de se connecter de manière flexible aux applications, en utilisant n’importe quel chemin de connectivité disponible, sans compromettre leurs performances ni celle du réseau. Les utilisateurs des bureaux distants se connectent alors facilement et rapidement aux applications nécessaires pour faire leur travail, devenant ainsi plus agiles tout en faisant des économies. Pour réduire le nombre d’interlocuteurs et simplifier leur gestion, de plus en plus d’entreprises évaluent les fournisseurs et l’infogérance d’un réseau haut débit étendu. L’éventail de fournisseurs disponibles et qualifiés rend cependant la décision plus difficile.

Pour Maurice Abécassis, Director of Sales Service Provider EMEA, chez Silver Peak, une bonne décision repose sur une connaissance approfondie de ses besoins et sur une capacité à se poser les bonnes questions :

« Le choix d’une solution SD-WAN adaptée à ses activités peut se révéler difficile. La prise de décision se révèle même parfois chronophage tant elle ne se situe pas dans les priorités quotidiennes, à l’inverse d’autres projets de transformation digitale jugés comme plus urgents. La cadence croissante des changements technologiques concernant le SD-WAN peut aussi ajouter de la confusion et prendre du temps pour être traité. Il n’est dès lors pas surprenant que beaucoup d’organisations qui envisagent de simplifier leur déploiement WAN dans les bureaux éloignés se tournent finalement vers des fournisseurs de services managés.

La question est alors de s’adresser au bon fournisseur, c’est-à-dire celui qui répond aux besoins spécifiques de l’organisation. Il doit en effet devenir un partenaire de confiance, ce qui est parfois plus facile à dire qu’à faire ! L’intérêt de l’infogérance réside assurément dans la performance de la connectivité fournie, et dans la capacité d’adaptation aux changements nécessaires pour connecter les utilisateurs aux applications, quelle que soient leurs localisations. Les entreprises doivent, de plus, prendre en considération si le fournisseur d’infogérance est capable d’offrir des services WAN complémentaires, tels qu’un WAN analytique et optimisé par exemple.

Au quotidien, un contrôle ou une orchestration central se révèle en outre très avantageux pour permettre aux entreprises de réguler et modifier le trafic des applications. Elles s’alignent ainsi sur les objectifs commerciaux, et peuvent également vérifier le respect des règles de cybersécurité. Ce dernier point est non négligeable face au risque réel, voire inévitable, de cyberattaque. Un système de protection est donc indispensable pour veiller à la non compromission des données et à la pérennité de l’activité.

Ces critères d’évaluation sont aussi précieux pour les fournisseurs de services managés à la recherche d’éditeurs et de solutions SD-WAN que pour les entreprises clientes. Le SD-WAN peut servir de source de différentiation commerciale et technologique significative, qui permet aux organisations de garder une longueur d’avance sur la concurrence, d’améliorer l’agilité et de baisser les coûts.

Face à la variété des options SD-WAN, il est impératif qu’une organisation ait une connaissance claire à la fois de ses exigences et de la nature de l’infogérance requise afin d’assurer le déploiement du service qui correspond le mieux à ses besoins. »

Source : ITR

Laisser un commentaire